31/08/2021 | Ma nouvelle routine en Guadeloupe

bien etre guadeloupe 3

Cela fait bientôt deux ans que je me suis installée principalement en Guadeloupe (en jonglant avec la région parisienne) après y avoir voyagé ponctuellement depuis mon enfance pour rendre visite à la famille et ensuite pour le travail. Avec le recul, l’esprit plus clair, je me rends compte à quel point ma routine en Guadeloupe a changé. Je voulais rédiger un article sur ce point qui intéressera probablement plusieurs d’entre vous compte tenu du nombre de messages privés que je reçois au quotidien à ce sujet, notamment dans le club membre We Love Guadeloupe.

Ma routine de vie a bel et bien changé, et ce dans le bon sens. Je ressens tellement de gratitude de me réveiller tous les matins sur l’île où sont nés et ont grandi mes parents, de mieux découvrir son histoire, ses joyaux cachés chaque jour pour continuer à partager des anecdotes avec mes lecteurs, notamment dans notre livre Take me to Guadeloupe.

NB : je n’ai pas écrit cet article pour montrer uniquement les aspects positifs de la vie en Guadeloupe. Je vous invite d’ailleurs à lire mon article Vivre en Guadeloupe., le bilan pour découvrir les challenges de la vie locale. Tout n’est pas parfait, comme partout me direz-vous, mais il y a vraiment des particularités liées à la vie insulaire et qui peuvent ne pas convenir.


Je me réveille plus tôt tous les matins

En France Hexagonale, je ne me réveillais vers 7h mais en Guadeloupe je suis déjà debout vers 6h, voir 5h30. C’est naturel, et c’est un vrai plaisir pour voir le soleil se lever du côté de la pergola avant de suivre le coucher de l’autre côté de la maison, avec les palmiers dans le décor. Ils nous arrivent aussi parfois de prendre la voiture le matin pour nous rendre à l’un de nos spots favoris pour les couchers de soleil dans notre livre Take me to Guadeloupe, et juste contempler, savourer ces moments qui nourrissent ce sentiment d’être en vie, encore plus présent depuis la crise sanitaire.


Je fais encore plus de sport avec ma nouvelle routine en Guadeloupe

Je faisais du sport toutes les semaines en région parisienne mais à un rythme très fréquent en cas de préparation d’un marathon, ensuite si je n’avais pas de course, j’alternais entre 2 et 3 séances par semaine entre salle de sport et parc vert. En Guadeloupe, il m’arrive de faire du sport jusqu’à six fois par semaine, et sans avoir l’impression de me forcer, sans avoir besoin de me rendre dans une salle de sport. Etre entourée par de beaux paysages, avec des températures agréables toute l’année même si la météo en Guadeloupe est parfois trop lourde et humide, tout cela est motivant.

BANNIERE POST WLG TAKE ME TO GUADELOUPE (3)

A lire – Faire du running en Guadeloupe


Je mange plus sainement

Il y a une telle variété de fruits et légumes, d’épices, qu’il est difficile de ne pas manger sainement dans notre archipel. Vous me direz que le taux d’obésité est pourtant très fort en Guadeloupe (environ 30%). Avant de m’installer, pour la préparation de mon premier marathon, j’avais fait appel à une diététicienne pour apprendre à mieux manger : un rééquilibrage alimentaire qui m’a beaucoup aidé. Depuis je mange plus sain, plus frais, et bien sûr la Guadeloupe, est l’endroit parfait pour poursuivre cela. Il m’arrive de consommer des produits fabriqués en France Hexagonale et ailleurs car tout n’est pas produit sur l’île, et sans alternative.

A lire – Ma recette de smoothie dorée en Guadeloupe


Je médite en début de journée

Quel bonheur de commencer la journée doucement, parfois avec une infusion de moringa cueillie dans le jardin, avant de m’installer et écouter les oiseaux qui chantent avec les palmiers dans les environs, d’entendre parfois les vaches. Tout cela, permet de mieux apprécier le moment présent et de prendre du temps pour soi.

A lire – Je pratique la méditation en Guadeloupe


Un bain de mer par semaine et plusieurs minutes de marche

Pour se baigner, méditer, contempler, la mer est un allié pour l’esprit et le corps, alors autant en profiter. Dans un monde idéal, il faudrait que j’y aille tous les jours mais avec mes longues journées ce n’est pas possible. Je suis déjà reconnaissante de pouvoir faire de belles balades vertes tous les jours à quelques mètres de chez moi, ça me va très bien. Je prends beaucoup de plaisir à marcher, à sentir la canne plantée dans les champs.


Je lis beaucoup plus

En consommant plus responsable et de façon plus réfléchie, en me connectant davantage à l’essentiel, cela me donne de moins en moins envie de perdre du temps sur les réseaux sociaux (sauf pour piloter ceux de We Love et rester connectée à nos communautés au-delà de nos clubs membres). Ce temps gagné me permet clairement de lire davantage pour mon plus grand plaisir. Le fait d’être moins stressée par la vie parisienne me permet aussi de me poser pour me divertir avec un livre et bien sûr une série Netflix.

Pour en savoir plus sur ma routine en Guadeloupe et celles de d’autres lecteurs vivant dans l’archipel, je vous invite à rejoindre le club membre de We Love Guadeloupe pour son groupe Vivre en Guadeloupe.

A lire – Le lancement du book club We Love Guadeloupe

A bientôt – xx Viviane

 

Lifestyle Guadeloupe, Vivre en Guadeloupe

Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.