09/08/2021 | Coût de la vie en Guadeloupe #1 : beauté, bien-être

cout de la vie en guadeloupe papaye soin

Si vous me suivez depuis un moment, vous avez pris note que je me suis installée en Guadeloupe il y a deux années, tout en restant résidente en région parisienne. En faisant régulièrement la navette, je dois reconnaître que cela m’a permis de prendre du recul sur le coût de la vie en Guadeloupe.

Je reçois souvent cette question parmi tant d’autres pour la thématique Vivre en Guadeloupe : quel est le coût de la vie en Guadeloupe ? C’est très difficile de répondre à cela, d’abord par manque de temps, c’est pour cela que nous avons créé le groupe Vivre en Guadeloupe dans le club membre We Love Guadeloupe, mais aussi car cela dépend du style de de vie que nous souhaitons avoir en Guadeloupe et de nos priorités.

Certaines personnes peuvent très bien se passer de manger du fromage en venant vivre en Guadeloupe, d’autres non, sont de véritables cheese-addict donc rien que là le coût de la vie n’aura rien à voir entre ces deux profils. 😄 J’entends aussi souvent qu’il faut « manger local » pour diminuer ses dépenses. Cette notion n’est pas très claire selon moi, mais je reviendrai sur ce sujet dans le #2. Je vais donc aborder le sujet dans plusieurs articles avec des thématiques qui me parlent et vous parleront aussi peut-être. 🙂

Commençons par tout ce qui touche à la partie beauté, bien-être. A Paris, depuis des années, j’ai mes habitudes et je dois reconnaître que j’ai été complètement chamboulée pour cette partie là. Oui, il y a bien pire comme situation mais prendre soin de soi, permet aussi de se sentir bien dans sa tête. Quand on change d’environnement, mine de rien ça fait quelque chose. Je vous recommande de ne pas négliger ce point là pour retrouver rapidement vos petites habitudes qui vous permettront de mieux vivre votre arrivée en Guadeloupe. Si vous avez des questions, je vous invite à rejoindre le club membre pour intégrer le groupe Vivre en Guadeloupe afin d’y répondre et aller plus loin sur le sujet. 🙂

Pour finir, je souhaite aussi ajouter que mon installation en Guadeloupe m’a encouragé à mieux consommer ce qui me permet d’avoir un impact encore plus positif sur mes dépenses et bien sûr l’environnement.

BANNIERE POST WLG TAKE ME TO GUADELOUPE (3)

Reminder : tous les points évoqués dans cet article se basent sur ma propre expérience personnelle.


L’épilation des sourcils

Depuis une dizaine d’années, à Paris, je me rends dans un brow bar Benefit. Leur technique pour l’épilation des sourcils est juste géniale, et j’ai pu enfin avoir de beaux sourcils grâce à Benefit. Depuis mon arrivée en Guadeloupe, j’ai testé une marque qui a plusieurs instituts, dont l’un pas très loin de ma commune, et sincèrement je n’ai pas été convaincue. La dernière fois que j’y suis allée, mes sourcils ont été nettement affinés, ce que je ne souhaitais pas. Comme cet endroit est l’un des plus proches de mon domicile, je vais tester une nouvelle fois en insistant sur mes attentes et je vous dirai !

Bilan : ma nouvelle solution est moins chère mais résultat identique à confirmer, autrement il faudra que je trouve un autre endroit. Le prix est nettement inférieur, 8€ sans coloration (contre 24 € pour Benefit pour les sourcils – à Paris on peut trouver moins cher) mais le résultat est très loin d’être identique pour le moment. A suivre 🙂


cout-de-la-vie-en-guadeloupe-beaute Coût de la vie en Guadeloupe #1 : beauté, bien-être

L’épilation des jambes et des aisselles

Avant de m’installer en Guadeloupe, je favorisais l’épilation à domicile avec Veet (cela mérite de changer je sais 🙂). Maintenant que je vis en Guadeloupe, avec mes bras et mes jambes qui sont rarement couverts, je pense qu’il devient intéressant d’investir dans une solution durable pour ne plus avoir à investir dans l’épilation des jambes et des aisselles. J’ai donc acheté un épilateur lumière pulsée que je n’ai toujours pas pris le temps de tester MAIS les retours très positifs m’ont poussé à le prendre. S’il ne me fournit pas de bons résultats, je vais vraiment m’interroger sur l’épilation laser pour le côté pratique et économique. Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des recommandations en Guadeloupe ?

Bilan : pour le moment c’est pareil. Je vous informerai des résultats de l’appareil. Si ça fonctionne bien, ce sera une économie.


La manucure et la pédicure

Avant de déménager en Guadeloupe principalement toute l’année, je me rendais une fois par mois dans un salon de manucure et pédicure à Paris. Cela me coûtait 75 euros au total par mois pour la manucure et pédure, beauté des pieds et des mains, pose de vernis semi-permanent. Encore une fois, j’ai tenté l’expérience dans l’un des instituts évoqués ci-dessus et c’était loin d’être réussi. La beauté des pieds a été réalisée sans le nettoyage total des cuticules, du talon.

Le prix était de plus de 110€ pour la beauté des pieds et des mains, semi-permanent. J’avoue que cela m’a bien ennuyé et poussé à ne plus reproduire la même expérience. Bien plus cher, que mon salon habituel à Paris, sans compter le temps pour y aller en voiture.

Du coup, j’ai décidé depuis quelques temps d’arrêter le semi-permanent pour les produits chimiques utilisés par la plupart des instituts dans les vernis semi-permanent. Je n’ai pas pu m’empêcher de craquer à mon retour à Paris pour un mois cet été mais j’aurais pu m’en passer.

Pour mon retour en Guadeloupe, j’ai trouvé deux solutions qui me conviennent très bien : je préfère me contenter de ce vernis bio Kure Bazaar à base de 85% d’ingrédients naturels : sans toluène, formaldéhyde et phtalate mais SURTOUT j’ai déniché ce super coffret green flash de la marque Manucurist. Il permet de faire son semi-permanent facilement chez soi avec un kit complet pour le prix d’une séance. Leur vernis sont Made in France, vegan, emballage éco-responsable, sans ingrédients toxiques, jusqu’à 84% bio sourcés.

Bilan : moins onéreux avec mes nouvelles pratiques.

cout-de-la-vie-en-guadeloupe-papaye-soin Coût de la vie en Guadeloupe #1 : beauté, bien-être

Les soins du visage

Depuis mon arrivée en Guadeloupe, et pour des raisons personnelles, j’ai eu une éruption de boutons sur le visage, c’est la PIRE de ma vie. 😄 Autant vous dire que le masque (geste barrière) me convient très bien pour cacher cela au maximum. haha. Au début, j’ai commencé un traitement avec une gentille dermatologue basée à Sainte-Anne mais j’ai fini par m’orienter vers des solutions naturelles en recherchant vraiment la racine du problème. Je suis suivie depuis quelques temps par une naturopathe qui m’a donné des idées pour ma nouvelle routine du visage et la partie alimentaire (freiner le fromage par exemple – OMG!! ) afin d’éviter les boutons. Je jongle entre des produits achetés en Guadeloupe et ceux de la marque Mademoiselle Bio. Pour le moment, je ne vois pas de grand changement, mais il faut être patient.

En revanche, pour faire un véritable nettoyage du visage, avant à Paris, je me rendais en institut mais maintenant j’ai investi dans un appareil vapeur visage vaporateur.

Depuis que je vis en Guadeloupe, je tiens à me faire de plus en plus de soins homemade avec les ressources naturelles que nous avons sur l’île.

Bilan : moins onéreux avec mes nouvelles pratiques.

Où j’achète mes produits de beauté ? J’avoue faire le plein à Mademoiselle Bio quand je reviens à Paris, tout en cherchant des alternatives locales et saines. Il y en a tellement, je n’ai toujours pas fini mon expérience pour mes soins de la peau à base de moringa par exemple. Je prends beaucoup de plaisir à faire des soins maison !

cout-de-la-vie-en-guadeloupe-soin-visage Coût de la vie en Guadeloupe #1 : beauté, bien-être

Le massage anti-cellulite

Avant mon arrivée en Guadeloupe, j’avais environ une à deux séances de massage anti-cellulite par semaine car je fais beaucoup de rétention d’eau malgré le sport que je pratique jusqu’à 5 fois par semaine maintenant. Avec la chaleur en Guadeloupe, j’en ai d’ailleurs beaucoup souffert au début de mon installation. J’avais commencé avec des massages anti-cellulite à domicile mais le prix était trop important 🤨 Je payais 50€ par séance alors qu’à Paris je réglais 15 séances dans un institut pour 464€ avec des résultats vraiment là. Le massage à 50€ était vraiment efficace mais je ne pouvais pas me permettre surtout avec cette crise sanitaire. Il faut deux massages par semaine minimum pour que ce soit efficace. Un seul palper-rouler par semaine ne procure pas du tout les mêmes résultats.

J’ai investi dans ce masseur anti-cellulite qui fonctionne bien, et avec la pratique encore plus régulière du running me permet de limiter la cellulite. C’est un tout qui permet d’obtenir de meilleurs résultats.

Bilan : moins onéreux avec mes nouvelles pratiques.


Le running

Je vous ai parlé dans cet article de ma pratique du running en Guadeloupe. Avant de m’installer en Guadeloupe, je combinais fitness dans une salle Keepcool et running. Aujourd’hui, avec le running, je peux largement me contenter de séances de fitness sur ma pergola, ou dans un stade d’athlétisme, et puis d’autres lieux publics.

Bilan : J’ai fait des économies sur ce point.

sightrunning-en-guadeloupe Coût de la vie en Guadeloupe #1 : beauté, bien-être

Le coiffeur

J’ai trouvé assez facilement et rapidement un excellent salon de coiffure : Ethnic Hair Academy. L’équipe est hyper pointue, les tarifs vraiment corrects pour la prestation de grande qualité (accueil chaleureux, cadre, conseils personnalisés et résultat parfait à chaque passage). Je pense qu’il est facile de trouver des salons de coiffure pour tous les budgets en Guadeloupe. A Paris, je me rendais dans les salons de Gilles Boldron qui a aussi une excellente équipe.

Bilan : coût quasi identique avec une prestation encore plus pointue.


La méditation/sophrologie

Avec la crise sanitaire, j’ai eu beaucoup de chances car j’ai pu continuer mes cours de sophrologie en région parisienne sur Zoom. Autrement, il y a beaucoup d’alternatives au niveau local mais aussi des applications très bien conçues.

Bilan : rien ne change.


Maquillage

Depuis mon arrivée en Guadeloupe, je me maquille vraiment très peu pour deux raisons :

  • l’humidité : je n’ai pas envie de sentir le maquillage qui coule sur mon visage. haha. Je me contente d’un gloss/rouge à lèvres mais avec la crise sanitaire ce n’est plus la peine.
  • mes boutons : en attendant de résoudre mes problèmes de peau, j’évite au maximum d’étouffer ma peau même si les produits sont de qualité.

Comme vous l’avez compris, j’ai considérablement réduit mon budget maquillage. Aujourd’hui, j’utilise principalement un gloss, le brow contour pro Benefit pour le contour de mes sourcils, le mascara BADgal Bang Benefit.

Bilan : j’ai fait des économies.


Pour conclure sur le coût de la vie pour moi en Guadeloupe pour la partie beauté – bien être

Pour conclure, je dirai que mon budget a bien baissé pour la partie bien-être/beauté car j’ai finalement trouvé des alternatives plus saines et homemade depuis ma nouvelle vie en Guadeloupe. Se rapprocher de la nature, être moins confrontée aux magasins de la région parisienne, tout cela m’a permis de revoir mes priorités et de repenser ma façon de consommer. C’est sur ce point que je souhaitais insister pour toutes les personnes se posant des questions sur le coût de la vie en Guadeloupe. Tout est vraiment une question de perception et de priorités. C’est une question très personnelle à analyser à tête reposée, ça vaut vraiment le coup ! 🙂

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous et surtout à laisser un commentaire. Nous irons plus loin pour ce sujet dans le club membre car nous avons beaucoup d’idées en cours de développement !

A bientôt, prenez soin de vous – xx Viviane

 

Lifestyle Guadeloupe, Vivre en Guadeloupe

Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.