07/03/2020 | Chutes du Carbet, elles valent le coup !

chutes du carbet






S’il y a bien un endroit incontournable en Guadeloupe, ce sont les Chutes du Carbet, trois cascades parmi les plus belles de la Caraïbe sur le cours de la rivière du Grand Carbet. Cet espace protégé unique se trouve en plein coeur du Parc National de la Guadeloupe dans la commune de Capesterre Belle-Eau sur l’île de Basse-Terre, aile gauche de notre beau papillon.

J’ai déjà eu l’occasion de voir plusieurs fois la deuxième Chute haute de 110 m, et la plus haute Chute de 115 mètres. Je partage avec vous ces expériences.


Rejoindre les Chutes du Carbet (la première et la deuxième)

A moins que vous soyez vraiment hyper addict à la marche, je vous recommande bien sûr de rejoindre l’entrée du site en voiture. Il faut traverser la Route de l’Habituée qui tourne dans tous les sens – d’ailleurs quand vous n’avez pas de visibilité pensez à bien klaxonner pour prévenir éventuellement le véhicule qui arrive dans le sens inverse.

Certains véhicules arrivent rapidement, non mais seriously ahah ? Plus bas dans l’article, vous avez une carte Google Maps pour mieux localiser l’adresse et comprendre comment se rendre aux Chutes du Carbet en Guadeloupe. Mais bon, le plus simple est d’utiliser votre GPS, suivre les panneaux.

A proximité de l’entrée, un parking gratuit bien géré avec plusieurs possibilités pour se garer dont un parking réservé aux autobus (surtout le matin) qui se vide dans l’après-midi.

chute-du-carbet-guadeloupe-parking Chutes du Carbet, elles valent le coup !


L’entrée des Chutes du Carbet

Je trouve que le personnel est toujours très patient et gentil, avec le sourire. Les tarifs applicables sont dispos sur le site officiel du Parc national de la Guadeloupe (il y a des tarifs pour adulte, enfant, famille de 4, accès pendant un an, prix remisé pour un groupe à partir de 8) ainsi que les horaires qui varient complètement en basse et haute saison.

Ce n’est vraiment pas cher pour l’endroit et l’entretien réalisé toute l’année : à partir de 2,50 € par adulte/ 1,40 € par enfant.

A côté de l’entrée, vous avez des toilettes plutôt bien entretenues (pas de papier toilette – prévoyez des mouchoirs) après avoir franchi l’entrée du site.

chutes-du-carbet-guadeloupe-toilettes Chutes du Carbet, elles valent le coup !


Un choix : alors quelle Chute du Carbet faire ? 

Chaque chute nécessite clairement un effort différent pour y accéder.

chute-du-carbet-guadeloupe-temps Chutes du Carbet, elles valent le coup !

La première Chute de 115 mètres est accessible en trois heures environ pour l’aller/retour si ce n’est un peu plus selon votre endurance physique. Je suis sportive mais je pratique peu la randonnée donc j’ai été pas mal ralentie. De plus, n’étant pas très à l’aise avec le vide, à la limite de l’acrophobie, j’ai failli m’arrêter plusieurs fois pour repartir dans l’autre sens. Mais bon mon goût pour le challenge a repris le dessus à chaque fois. Ahaha ! Durant le parcours, une rivière à traverser (s’il pleut cela devient compliqué). C’est l’occasion de faire une pause et contempler, écouter le bruit de l’eau qui est hyper relaxant.

troisieme-chutes-du-carbet_ Chutes du Carbet, elles valent le coup !riviere-chute-du-carbet-parc-national-de-la-guadeloupe Chutes du Carbet, elles valent le coup !foret-tropicale-premiere-chute-du-carbet_ Chutes du Carbet, elles valent le coup !foret-tropicale-parc-national-de-la-guadeloupe Chutes du Carbet, elles valent le coup !

Les chemins balisés pour la première Chute du Carbet sont assez sauvages, avec le sol boueux et glissant. Encore une fois, ne sous-estimez surtout pas l’effort physique pour cette promenade surtout avec les enfants.

En arrivant devant la Chute, Beauty ! C’est spectaculaire. J’ai vu des cascades plus hautes en Islande comme Glymur, ou celle du Trou du Fer de la Réunion, plus impressionnante mais j’ai tout de même adoré la première Chute du Carbet, il y a quelque chose de spécial ! La descente, était plus simple surtout sur la seconde partie du trajet mais reste tout aussi physique quand même.

J’ai adoré cette escapade malgré le challenge que cela représentait pour moi. Balade physique mais qui rebooste, fait du bien, surtout que l’on croise moins de monde sur cette promenade. Suite à cette journée, vous vous doutez que la nuit était bonne et que le lendemain les courbatures étaient vraiment là 😉

premiere-chute-du-carbet-guadeloupe Chutes du Carbet, elles valent le coup ! guadeloupe-chutes-du-carbet Chutes du Carbet, elles valent le coup ! guadeloupe-chutes-du-carbet-premiere Chutes du Carbet, elles valent le coup !

La deuxième Chute du Carbet, est pour tous. C’est la plus petite accessible en une vingtaine de minutes, y compris pour les enfants et les personnes âgées moins sportives. Le chemin peut tout de même être glissant avec la pluie.

foret-chute-du-carbet-guadeloupe Chutes du Carbet, elles valent le coup !

La récompense : la vue magnifique sur la cascade de plus de 110 mètres de haut. C’est une promenade assez courte mais plus simple avec une grande opportunité de découvrir une partie de la forêt tropicale en Guadeloupe ainsi que sa faune et sa flore. Un bonheur.

deuxieme-chute-du-carbet Chutes du Carbet, elles valent le coup !chute-du-carbet-foret-tropicale Chutes du Carbet, elles valent le coup !


La faune et flore durant les promenades pour voir les Chutes du Carbet

C’est la partie que je n’ai pas le plus observé pour le moment car je ne suis pas habituée à faire de la randonnée. J’étais plutôt concentrée sur l’effort physique, la sécurité et bien sûr j’ai profité du résultat final à l’arrivée avec les Chutes. Avec l’habitude, je pense que je vais davantage observer ce qui m’entoure.

foret-tropicale-parc-national-de-la-guadeloupe Chutes du Carbet, elles valent le coup !

Je peux tout de même vous confirmer pour le moment que cette forêt tropicale est luxuriante. C’est sublime : beaucoup de fougères, d’arbres de familles différentes, de fleurs. Sans oublier les animaux. J’ai déjà croisé rapidement un petit raton laveur que l’on appelle en Guadeloupe racoon.


L’équipement et les choses à mettre dans son sac

Prévoir de bonnes chaussures. Je vois souvent des tas de personnes qui arrivent avec des sandales ou des espadrilles, mais non. Il peut ne rien arriver mais vous prendrez des risques inutiles surtout pour les promenades plus challengeantes. Prévoyez une bonne paire de chaussures fermées. Je mets toujours des baskets et pas celles que je prends pour la course à pied car il y a de la boue donc c’est la galère pour nettoyer ensuite.

Avant de planifier la promenade, regardez bien les prévisions météorologiques sur votre créneau horaire car en Guadeloupe d’un moment à l’autre la pluie peut tomber.

Prévoyez un imperméable pour la pluie.

Rafraîchissements et des aliments légers, petits et nutritifs à manger surtout pour la longue promenade

Ne laissez aucune ordure traîner, mettez les dans vos sacs pour respecter le site car il n’y a pas de poubelles.

– La nuit tombe tôt en Guadeloupe, prévoyez idéalement au plus tard un départ en fin de matinée.

J’espère que cet article vous a plu. Je n’hésiterai pas à le mettre à jour suite aux nouvelles expériences vécues.

Belle journée à tous.

COMMENT Y ALLER ?







Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.